Dark Vampire

Dans ce Monde où règne la terreur et l'insécurité, vous ne pouvez vous fier à personne.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Larmes De Sang!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian
Comte Vampire
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Les Larmes De Sang!   Dim 20 Sep - 22:01

Ce jour était plus noir que d'habitude. Julian, le comte vampire, n'était pas d'humeur à ce réveillé. Le ciel était passé de noir à rouge/mauve. Cela ne présageait rien de bon. Mais Julian était le comte Vampire, il avait des obligations importantes et ils ne pouvait ignorer ce changement de temps brutal. Il décida ronchonnant à ce lever de son grand lit noir froissé. Sur sa requête expresse un serviteur arriva tout fébrile. Ce serviteur avait été torturer et fouetté durant toute une semaine pour avoir fait attendre quelques secondes Julian. Il était lacéré de coups de partout. Il arriva le visage craintif. Cela fit éclater le comte d'un rire sombre et démoniaque. Il se leva et jette un coussin sur son serviteur. Il lui ordonna par la suite de se relevé et de faire le lit pendant qu'il allait, quand à lui se laver. Il clama un ultimatum à son serviteur, s'il n'avait pas finit de rangé quand lui aurait fini sa toilette, il serais supprimé sur-le-champ. Il partit de la grande pièce aux murs sombres et tachetés de sang.

Il se leva, sa chemise de nuit légèrement noircie. Il passa par un petit corridor serré où il croisa plusieurs serviteurs nettoyant le passage. Quand Julian arriva devant la porte, un autre serviteur lui ouvrit. Le Comte lui lança un regard noir, car celui-ci à manqué de peu de le regarder de travers. Julian avait une journée si fatigante à accomplir. Il devait mettre à l'épreuve ses futurs nouveaux guerriers de sang. Il espérait que se signe noir dans le ciel n'était qu'un caprice de son puissant maître des autres mondes, car il n'avait pas du tout envie de voir débouler dans ses terres des sales bestioles de loups-garous ou ces saloperies de démon dégueulasses. Mais il savait que ces signes dans le ciel annonçait un assaut. Mais il ne préféra pas alerter ses vampires et laisser le temps décider de ce qui se passera. Il se dirigea vers un grand miroir aux bordures d'or. Un serviteur lui amena un verre à dents pour qu'il se rince les canines, puis un second lui apporter un cube de savon, récolté chez les humains. Un outil bien utile pour un comte, qui se doit d'être le plus propre et présentable possible. Il pris le cube dans ses mains puis il trempa ses mains savonnés dans une bassine d'eau en cuivre. Il passa par la suite ses mains sur son visage et son torse. Il mit ses mains dans une autre bassine d'eau pour se rincer. Il retira ensuite sa chemise et appela une servante qui lui lava le dos et une seconde lui lava le torse. Il demanda une serviette pour se séché puis il jeta la pièce de tissu sur un servant qui tomba sous l'impact, renversant un seau d'eau sur le sol. Julian stoppa sa marche vers la porte et lui jeta un regard noir. il se retourna vers lui puis il tendit la main. Le servant n'ayant aucune volonté se laissa transporter dans les airs par un pouvoir du Comte et ce dernier lui pris le crâne dans toute sa main et l'explosa sans forcé.

il se retira après avoir fait requête que l'on lui essuie la main que l'on nettoya cette pièce de fond en comble. Il partit ensuite dans la buanderie mettre une de ces plus belles tenue de cérémonie. Il continua de déambuler dans le corridor puis au bout il ouvrit la porte et dans un éclair de surprise il vit que les serviteur devant ranger sa garde-robe n'avait pas fini de ranger. Ne voulant pas perdre les seuls servants capable d'avoir la confiance de pouvoir rangé sa garde-robe il leur ordonna juste d'un ton cruel de partir avant qu'il ne s'énerve pour de bon. Il referma la porte à clef puis il se posa un instant sur une petite banquette rouge devant un immense miroir faisant quasiment la hauteur de la pièce, et aux bordures d'or et d'argent. Il se releva après un soupir de fatigue puis il ouvrit les portes des placards de ses tenues de cérémonie. il choisi une pante grise pour mettre sur le dessous de ses vêtements, avec une chemise blanche. Il décida de prendre un pantalon noir pour mettre sur sa pante grise. Il pris le pantalon noir aux revers rouges sombre. Il mit une petite veste légère noire par dessus sa chemise-sous-vêtement, puis il pris une lavallière blanche. Il chois sa meilleure cape de cérémonie avec une chaîne d'argent massif pour la fixée sur sa veste. Sa cape était du côté externe d'un noir plus profond que les ténèbres et à l'intérieur d'un rouge sombre plus sombre que le sang. Il ne sut ensuite que choisir comme bottes. Des bottines noires, des bottes courtes marrons, ou bien ses grandes bottes noires de guerre. Il finit par ce décidé au bout d'environ cinq minutes en préférant mettre ses grandes bottes noires de guerre, qui lui permettait de se déplacé un peu plus vite,par l'habitude de porter cette paire. Il se releva, puis déverrouilla la porte, ses serviteurs au qui-vivent pour reprendre le rangement au plus vite. Julian sortit de la pièce sans faire attention à ses serviteurs.

Il était désormais prêt. Il retourna voir dans sa chambre pour s'équiper "d'Ascalon" l'épée tueuse de dragons. Il aimait bien cette arme. Mais il préférait tout de même "Balmung". Il ressortit ravi de voir que son serviteur avait retenu la leçon. Il repassa une dernière fois le corridor et il descendit les grands escaliers menant à la salle de réception. Heureusement qu'il avait fait aménagé son château de façon à ne pas le parcourir en entier pour arriver de sa chambre au hall d'entrée. Mais ensuite il devait arriver à la salle du trône pour y attendre peut être ses futurs guerriers de sang. Il espérait ne pas être déçu, car l'année d'avant aucun des candidats n'avait survécus, en faite cela dure depuis 24ans qu'aucun vampire ne réussit les épreuves pour devenir guerrier.

Il accueilli quelques visiteurs, qui était quelques princes mandant audience à leur maître. Mais il refusa, trop soucieux de se présage dans le ciel. L'un des princes s'avança furieux et cria après Julian que ses présages dans le ciel les mettaient tous en dangers. Et qu'il mandaient sa protection. Julian lui lança un regard sombre et énervé, puis il lui dit que s'ils étaient bel et bien des guerriers sanguinaires ils pourraient se défendre d'eux-même, et surtout qu'il avait des problèmes bien plus importants que leurs petits tracas. Il les laissa aux gardes qui les reconduisirent à la sortie et il s'en alla pour la salle du trône y attendre les candidats. Ces foutus princes, il espérait qu'au moins un seul d'eux partirais aujourd'hui et serait remplacer par un meilleur prince, ou une princesse, son royaume manquait cruellement de princesses. Il en avait besoin pour l'image de son Empire. Et surtout il voulait devenir un jour comme Dracula, le plus puissant comte des mondes et prendre la relève de son maître, mais impossible s'il n'était pas marié, et Julian ne prenait pas se la à la légère, il voulait choisir une femme qu'il aimerait vraiment.

Après plus d'un quart d'heure de marche il atteignit enfin l'escalier du Destin, l'exacte réplique de celui du Comte Dracula. Il s'était passé tant de choses sur le vrai escalier, et surtout dans la salle du trône...Julian gravit deux par deux les mille deux trente neuf marches de l'escalier. La porte du trône devant lui, elle s'ouvrit vers le ciel en laissant place à Julian. Enfin il serait isolé quelques heures du reste du château. Ces serviteurs incapables loin de lui. Il n'avait reçu que peut de candidatures cette année. Seulement trois. Cela raccourcirait les choses, il pourra plus vite choisir. Son trône, son cher trône, cette salle était la réplique parfaite de celle de son maître, et il regarda la statue aux yeux saignants et les immenses rideaux blancs déchirés et tachetés de sang. Il vit aussi au plafond ce chandelier fait de crânes noirs et gris. Des flammes explosèrent de toute leur puissance dès que Julian s'assit. Dans chacun de ces crânes vivait une âme tourmenté par la souffrance éternelle. Chaque âme vivait éternellement, pour souffrir. Julian s'en délectait toujours quand il était sur son trône, cette souffrance lui donnait une force et une puissance sans pareille, c'est pour cela que personne ne voulait l'énervé ou l'affronter dans sa salle du trône.

Julian se pencha et observa les manuscrits des inscriptions. Les vampire copistes faisaient un travail des plus remarquable. Ils avaient tout noté tout précisé dans ces documents. Il y avait trois candidatures: Celle d'un certain seigneur de l'autre monde nommé Exaldion, celle d'une vampire aux grandes compétences, une Galathée, et un autre dont le nom et l'image dessinée du visage n'était pas notée. Il observa la fiche attentivement et il en déduit que les démons venaient aujourd'hui, ce document en était la preuve, un de leur champion voulait devenir un guerrier de sang pour tué Julian. Aucune chance de tué un Comte dans son propre château. Julian remarqua que les candidats n'allaient pas tardé. D'ici moins d'une heure ils seraient là.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-vampire.forums-actifs.com
Kira
Hybride
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Lun 21 Sep - 22:56

Kira se leva quelques heures avant le jour, se redressant, elle s'extirpa de l'amas de feuilles dans lequel elle s'était caché pour la nuit. Se dégageant, tant bien que mal, elle sortit enfin totalement. Attrapant d'une main son sac de tissu, et de l'autre sa magnifique arme démoniaque, notre belle hybride se dirigea vers la rivière la plus proche. Une fois au bord de l'eau, elle déposa ses biens, et, vêtu d'une simple tunique noir, elle commença par faire quelques exercices avec ses dagues et ses points. Une fois bien transpirante, elle se dévêtit et entra dans la rivière.
Certes l'eau était glacial, mais le froid acheva de la réveiller. Sortant de son sac un morceau de tissu, elle extirpa de ce dernier un cube de savon, et se frotta énergiquement, histoire de se réchauffer un peu. Une fois propre, la demoiselle sortit de l'eau, et se sécha grâce à un morceau d'étoffe dur, puis se vêtit d'un pantalon de toile noir, et d'un haut à bretelle fine, taillé dans un tissus à la fois souple et solide. Uns fois prête, Kira rangea toute ses affaires, passa à sa taille sa ceinture équipé de fourreau où elle glissa ses dagues, bandant en bandoulière, son sac était placé de façon à ne pas gêner ses mouvements en combat. Puis, pour finir, elle passa sa tronçonneuse démoniaque dans son dos. Ainsi équipé, notre demoiselle fixa un instant son reflet dans l'eau clair.
Ses yeux vert luisait d'un imperceptible éclat d'argent, l'effet pâle de sa peau était accentué par ses cheveux noir , encore alourdis d'eau, qui tombait de chaque côté de son visage, le tout faisait légèrement ressortir ses lèvres qui avait prit une teinte violette. Chassant le reflet en lançant une pierre dedans, Kira se retourna et se dirigea vers la château du conte.

_Mais lâche moi saleté!! Hurla Kira.

Comme elle l'avait prévus, les alentours du château du Roi Vampire était extrêmement bien gardé, et elle venait de tuer le cinquième vampire de bas rang qui avait tenté de la vider de son sang. Dégouté, elle quitta bien vite les lieux, se sentant plus proche de son but.
Non loin des grandes portes, elle extirpa de son sac une cape bleu nuit, et la jeta sur ses épaules, un capuchon jeté sur sa tête, Kira réussi à entrer dans la cour sans se faire remarqué de trop, car cette dernière était presque vide.
Désirant s'entretenir avec le Comte au sujet de l'un de ses sujets, le demi loup-garou avait prit soin de surveiller tous les évènements qui allaient se dérouler au château, avant de réussir à établir un plan fort simple: elle entrait en se faisant passer pour un volontaire pour devenir guerrier de sang, puis, une fois en présence du Comte (Julian à ce qu'elle avait entendu dire), elle se montrait au grand jour, et l'interrogeait sur le lieux où se trouvait Arthémis, le vampire qui avait osé la mordre.

Sur ses gardes, Kira traversa la court sans se faire repérer par le peu de serviteur qui passaient là, il était encore tôt, et tout le monde devait être au petit soin du monarque qui se levait. Quand on s'intéressa enfin à elle, ce fut un serviteur à l'air complètement amoché, elle lui expliqua la raison de sa présence ici, et le serviteur l'entraina à l'intérieur, où il la fit s'installer dans une petite pièce.

_Vous arrivez tôt, l'épreuve n'aura surement pas lieux avant une heure. Puis-je vous proposer un petit quelque chose pour vous faire patienter?

_Moui, pourquoi pas.

Le serviteur quitta la pièce, et l'hybride se retrouva seule, elle ôta le capuchon, respirant enfin autre chose que l'odeur pestilentiel qu'il dégageait. Car il faut dire que pour passer inaperçu, Kira avait dut tremper la cape dans du sang de vampire, lui faisant prendre l'odeur de ces derniers.
Quand le serviteur revint, elle avait déjà rabattus le capuchon sur sa tête, et prit la coupe qu'il lui tendait, surprise d'y voir du vin.

*C'est ça qu'ils appèlent à manger ici. A moins que... non de Dieux!! C'est du sang. Bien sur idiote, tu es dans l'antre des vampires, tu t'attendais à quoi, un plateau de crudité.* Songea-t-elle.

Furieuse contre elle même, elle fut bien heureuse qu'on ne puisse pas distinguer ses traits maintenant déformé par la colère.
Voyant que le serviteur l'observait avec un regard inquiet, elle porta la coupe à ses lèvres, et but le sang en faisant semblant s'apprécier ça, rassurer, le serviteur s'inclina et disparu, laissant l'hybride seule avec ses pensées, et sa coupe. Coupe qu'elle avait intérêt à finir si elle ne désirait pas paraitre suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galathée
Guerrier de Sang
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Regarde mieux...

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Mer 23 Sep - 20:11

->...Matin.
Le grand drap noir satiné et doux comme euh...de la laine se leva brusquement. Moi, sortant précipitamment du lit, me ramassant royalement sur le corps de ma dernière victime d’hier... Quoi ?! Na mais, vous vous êtes jamais cassé la gueule vous ?
Oui, donc, je me relève, une bosse sur la tête, m'étire.
La chambre est grande, spacieuse, pleine de meubles, avec un pu**** de lit a baldaquin au milieu. Plusieurs corps d'homme que j'ai attiré, qui ont tenté, qui ont soufferts et qui se transformeront en goule dans pas longtemps me tiennent compagnie. Ah! Si facile a attirer ceux là... Je me tiens fièrement debout dans MA chambre, en string-soutif, pratique pour pioncer, en regardant un a un les meubles.
Puis je me met en mouvement. Aujourd'hui : Compte Julian en proie. Donc, j'avance vers mon beau placard, l'ouvre en grand brutalement (Donc, grand fracas ....) et commence a farfouiller dans ma garde-robe.

Environs.... Allez, trois quart d'heure après, je choisis enfin. J'enfile un porte-jarretelles, met mes bas, met une jupe courte (peut-être un peu trop...) et un corset. Tout ça en noir. Tout ça en soie, et tout ça très résistant. Je mets une jarretière à chaque jambes, j'y mets mes deux flingues et recommence a farfouiller. J'opte pour des bottes haute à talons, et me regarde dans mon grand miroir et.... me dit quand même que ça fait un peu pupute... Mais bon, c'est pour MON Comte Julian. J'attrape la brosse, démêle mes longs cheveux roux, y met une barrette, me maquille légèrement et sort en trombe de la chambre.
Et dire que j'ai menacé de vider le propriétaire pour qu'il m'offre la maison et que j'l'ai dévoré ensuite... Craintifs que soit les humains. Je vais a la salle de bain, me brosse les canines et ressort.
J'avance paisiblement dans la maison, me pose soudain sur le canapé et ne bouge plus. Je tâte ma bosse et vérifie que ce ne soit pas trop gênant, ni voyant. Je commence a divaguer (vaguer...) lentement...

Plusieurs heures plus tard, je me réveille, me lève doucement et part en direction de la porte. Mollement, j'attrape la cape violette et noire à capuchon et la fout sur mes épaules.


->...Château
J'approche donc du château, marchant lentement et discrètement. Je repère chaque mouvement, tout sens en éveils. Je continue d'avancer paisiblement, me sentant tout de même observée. Entendant un bruit de froissement de feuille, je me mets à courir, presque imperceptible. Je dégaine un gun et tire sur dans le vide. Une explosion de poussière gicle et je continue a courir.
Après avoir couru sur plusieurs centaines de mètre, je débouche sur l'entrée du grand édifice. Je m'arrête prestement.
La cour est vide, Un silence de plombs y règne. J'avance donc, en direction de la porte, avant de me faire arrêter par un serviteur horripilent, puante, et tout le tralala. Avec un accent très.... très... bizarre, il me demanda ce que je faisais là. Le plus poliment possible, je lui répondis :


< -Euh... Je viens voir Mo....Le Comte Julian. >

La mocheté répondit par un hochement de tête.

Bon, j'avoue, je suis "éperdument" amoureuse de MON Comte Julian. Me dites pas non plus que vous n’êtes jamais tombés amoureux. Là, je vous attrape par la peau du cou et je vous écrase comme des mouches ! Na mais.
Il m’entraînât a travers le château, limite si je le pressait pas. C’était… sombre, décoré très… sobrement et tout le Bazard. Nous débouchons dans une pièce vaste, avec des sièges, une table basse et… Une femme.
Encapuchonnée, avec une coupe de sang a la main, qu’elle boit… visiblement très mal. L’homme s’esquive, non sans essayer de regarder sous ma jupe et me laisse seule avec cette femme. Je vais m’asseoir en face d’elle et la jauge du regard. Du moins, de ce que je pouvais voir. Je renifle discrètement. Pas Vampire… Je pousse un grognement exaspéré. Je croise les jambes et passe mes bras derrière le siège. Pose qui aurait eu surement de l’effet sur un homme. Enfin, un mâle. Je tente d’engager la conversation, on ne sait jamais. Je propose doucement :


<- Pas Vampire, n’est-ce pas…. ? >

J’attends la réponse, maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louupynette.skyrock.com/
Julian
Comte Vampire
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Mer 23 Sep - 21:23

Tout ce temps s'écoulait avec une lenteur....Quand au bout d'une ou deux heures d'attente une intrus pénétra dans son antre vampirique. Il allait désormais devoir abandonné quelques temps sa salle du trône pour aller réceptionner ses invités. Quel dommage de devoir quitté cette endroit ou la douleur l'emplissait de bonheur. Ces invités allaient être surpris aujourd'hui. Non seulement ils seraient les rares candidats au rang de Guerrier de Sang à entrer dans la salle du trône. Julian avait prévu des épreuves bien spéciales. Il avait aussi une épreuve bien spéciale. Mais cela ne le préoccupait point. Il se souciait surtout de ces signes dans le ciel. Il savait que les armées démoniaques préparaient un assaut, mais quand allaient-ils frappés? Il lui vînt soudain une idée avant qu'il ne se lève de son trône. Si les démons attaquaient durant les épreuves, une autre épreuve viendrais se rajouté, la défense de leur maître et le soutien au combat d'une armée. Julian décida tout de même d'attendre qu'il y ait au moins le second candidat avant de partir les saluer. Il peinait tout de même un peu à quitter se délice de puissance. C'était en quelques sorte sa drogue. Mais elle lui faisait plus de bien que de mal. La Statue aux yeux de sang saigna plus que d'habitude, encore un "intrus". Mais surtout le sang coula à flot. Les démons préparaient quelque chose. Il allait falloir faire des préparatifs défensifs.

Le Comte Vampire finit par se lever de son trône et alla voir un aigle noir, et il lui mit un petit bout de parchemin sur sa patte, et il lui ordonna d'aller voir le chef de la garde défensive. Il convoqua tout les chefs de sections: la section militaire, la section défensive, la section nécromane, la section alchimique et quelques seigneurs squelette ayant fait serment de le servir d'eux-même avec leurs armées de squelettes. Les dirigeants arrivèrent aux pas de courses ( et au os tombants ) au bas de l'escalier du Destin, dans une grande pièce aux murs de marbre. La pièce était d'assez grand taille, avec immense table ovale trônant au centre de la pièce. Les chefs de section s'assirent en attendant le puissant Comte. Julian descendit une à une les marches de l'escalier, énervé de devoir quitté cette endroit si délicieux, en fait son trône ressemblait un peu à son caractère, à son esprit. Au bout de cinq minutes de marche il arriva devant la grande porte de bois pur de la salle de réunion du Château. Julian ouvrit la porte avec fureur puis s'assit sur le plus grand et impressionnant fauteuil de la pièce. Les dirigeants discutaient entre eux du pourquoi de leur demande de venue ici. Julian commença à prendre la parole, et à ce moment précis tous se turent. Julian expliquait qu'il avait constater une activité importante chez les démons, et aussi depuis ce matin des signes importants qui ne trompaient pas. Les démons allaient attaqués! Les chefs commencèrent à stresser. L'heure était grave. Julian calma les dirigeants et leur donna leurs affectations: la défense allait doublé, les alchimistes allaient sortirent les armes lourdes, les nécromants réveillé leurs armées et les squelettes se préparés au combat. Julian les congédia à leur postes et il sortit.

Il pris la direction de la salle de réception à l'entrée du château, enfin, une entrée se trouvant à 329mètres de couloirs de la porte. Il marcha pendant à peu près dix minutes avant de changer de direction, et de partir vers la Tour de l'Horloge. Il monta donc au plus haut de la tour et sortit à l'extérieur. Il huma l'air. L'atmosphère était ténébreuse et cela emplissait Julian d'une sensation si particulière qu'il aimait tant. Il continua de sentir un moment l'air quand une odeur lui titilla les narines. une odeur qu'il détestait beaucoup. Une odeur d'animal. Un...Un loup-garou? Non! trop faible, Une hybride! Et une hybride, car l'odeur était celle d'une femme. La première arrivée? Ainsi donc cette personne inconnue était une vampire. Il fût interrompu brutalement dans sa réflexion par le gardien de l'horloge, Chronosa! La mort du temps comme on l'appel. Il était le conseiller de Julian depuis tant de temps, depuis la naissance de Julian en fait, son parrain en quelque sorte. Cette "mort" lui montra qui était donc cette personne. Une hybride. Mais pourquoi une hybride se risquerait-elle dans l'antre des vampires, et surtout pourquoi voulait-elle devenir une guerrière de sang. Puis la "mort" lui montra l'autre personne. Une magnifique et ravissante vampire. Elle était habillé tout de même d'une manière un peu choquante. Julian était impressionné par la beauté d'une telle vampire. Il n'avait jamais rencontré dans sa vie une vampire aussi belle. Il rougit presque de son teint le blanc. Il tenta de questionner son conseiller, mais ce dernier avait disparu pendant que le Comte rêvassait de la ravissante vampire. Il retourna à l'intérieur. Puis descendant en évitant les médusa (têtes volantes pouvant transformer en pierre) qui se précipitaient dans tout les sens pour activer la tour et préparer les meilleures au combat. Julian arriva à la sortie de la tour, puis il pris le chemin vers la salle de réception.

Il marcha durant environ une vingtaine de minutes, devant traverser la moitié du château. Il arriva finalement devant l'entrée de la salle de réception. L'ambiance de la salle de réception changea à l'arrivée du Comte. Une musique d'église était entonnée. Les orgues du Comtes, les fantômes aimait tellement joué lors de l'arrivée du Comte. Les portes donnant vers la sortie se refermèrent d'elles-mêmes, puis la pièce tomba dans l'obscurité totale et en un instant toutes les bougies s'allumèrent ainsi que les immenses chandeliers d'or de la salle de réception. Une entrée en scène remarquable, comme les aimes Julian. La pièce blanche était de nouveau clair et bien éclairée. Julian était au milieu de la salle de réception. Il était tourné vers Galathée, avec un sourire vampire excellent, le meilleur que puisse faire Julian. Il se dirigea vers Galathée, puis il lui pris la main puis dit le baise-main si charmeur des vampires. Il se présenta à Galathée. Il se retourna ensuite vers "l'inconnue" encapuchonnée. Il lui tendit la main. puis serra celle de Kira. Il vit venir dans l'instant où il serra la main de Kira, il provoqua une bourrasque de vent et la capuche de l'hybride s'ôta de sa tête.

-"Chère candidate, je n'aime guère recevoir des inconnues. Pourquoi vouloir vous cacher, Kira l'hybride?"-


Julian avait connu le nom de l'hybride par son conseiller. Il avait touché juste, il l'appelait l'hybride car il savait qu'elle en était une, son odeur la trahissait, malgré la cape trempée de sang. Il fit un sourire narquois et moqueur à Kira puis repris son visage d'arrivée et se retourna vers Galathée. Il demanda à cette jeune vampire si elle était bel-et-bien la fameuse Galathée. Même sans lire les fiches il la connaissait, il l'avait déjà souvent croisée, lors d'assaut de monstres géant sur les petits villages dont ces fichus princes n'avait que faire, mais que Julian, lui, appréciait car ils fournissaient un excellent vin. Il observa les deux armes à feu de la vampire et remarqua qu'un des "gun" était plein de poudre sur le canon. Il releva les yeux et demanda à Galathée si elle avait eu des problèmes, sur un ton inquiet et charmeur. Il lui expliqua que si quelqu'un avait tenter de s'en prendre à elle il le traquerait et le supprimerais. Il demanda ensuite si le troisième et dernier candidat était arrivé. Il savait bien que non, mais il cachait sa vrai face à Kira et charmait Galathée. Il se retourna un instant pour faire mine d'attendre le troisième et dernier candidat puis se retourna vers Galathée pour la regarder dans les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-vampire.forums-actifs.com
Galathée
Guerrier de Sang
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Regarde mieux...

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Sam 26 Sep - 1:06

J'attends le Compte avec impatience. Pendant environs dix minutes, je fixe l'hybride, qui n'a pas l'air de vouloir me répondre, ni même de me regarder. Sa pauvre odeur la trompe horriblement, même si elle a tenté de nous tromper a nous. Je ricanne interieurement, puis reporte mon regard vers la porte. J'attend.
Quelques minutes plus tard, j'entend un concert d'orgues lugubres et fantomatiques d'un mauvais goût des plus horribles... Les chandelles s'éteignent, un mouvement furtif dans l'ombre, tout se rallume... Et MON Prince Charmant au milieu. J'ai fondu. Littéralement.
Il est beau...( Galathée => *ç* )
Bizarrement, il est tourné vers moi et avec un sourire des plus craquant. Le Comte s'approche, moi, me redresse, lui, me fait un baise-main. Je n'ose même pas imaginer le rouge qui me monte aux joues... Et ce regard.... A tomber par terre. Il se présente, même si il doit savoir que je sais tout de lui, l'ayant déjà croisé. Ah ! je me rappelle ce jour merveilleux, là ou j'ai failli lui arracher un baiser... Il se tourne vers l'hybride et avance vers elle. Une bourrasque de vent enorme pendant qu'il lui serre la main suffit a la décapuchonner. Une certaine Kira. Quel nom grotesque... Je pouffe discrètement de rire, les jambes toujours croisées. Je le vois bien, son sourire narquois. Quand il se tourne vers moi, il change d'expression.
Il me demande si je suis la vraie Galathée. Là, j'ai une voix mielleuse, sensuelle, et mon sort de charme est activé. Je répond un très charmant :


< -Oui, je suis la vraie, l'authentique, l'unique Galathée. >

Je le vois qui me dévore regarde. Je décroise les jambes, lui laissant un peu tout voir. Je croise les jambes de l'autre côté. Il me demande si j'avais eu des problèmes. Réponse, d'un ton TRES sarcastique :
< -Non, juste un crétin qui as tenté de me violer et qui n'as pas fait long feu. >

Il le pourchasseras et le tueras. Très belle déclaration. A la troisième question, je répondis d'un hochement négatif de la tête. Il regarde la porte, d'un air faussement interessé et se retourne vers moi, me fixant bien dans les yeux.
Gros blanc ( Américain, pour les incultes. ). Je me lève, toujours autant séduisante et va vers celui que j'aime. Je lui glisse furtivement à l'oreille quelque chose concernant l'hybride :


< -Quesqu'on en fait...?>

Je suis légèrement penchée vers lui, mes doigts lui frolant les épaules. Dehors, le ciel s'assombre. J'attends une certaine réaction, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louupynette.skyrock.com/
Kira
Hybride
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Sam 26 Sep - 15:36

Kira en avait marre d'attendre, quand une vampire entre, vêtu d'une manière peu apropiré, elle se retint de lui dire qu'il y avait d'autre endroit où exercer sa proffession. Comme elle risquait de lui envoyer un ton de reproche au moindre instant, l'hybride ne lui répondit pas.
Quand enfin le Comte arriva, Kira dut se faire violence pour ne pas se jeter sur ses armes, elle avait besoin de lui vivant. Son entrée en scène ne l'impressiona en rien, de même que le fait qu'il la perce à jour, de toute façon, elle ne comptait pas se cacher très longtemps. Quand les deux vampires se mirent à roucouler, la demi loup-garou crut qu'elle allait vomir.

*Pitié seigneur ne les laissait pas se reproduire.* Implorat-elle intèrieurement. *Comme si les vampires pouvaient ressentir quoi que se soit.* Ajouta-t-elle en voyant la demoiselle rougir.

Accablé par les autres persones présente, qui trouvaient la scène particulièrement ouchante, l'hybride ne perdit rien de l'échange, aidé grace à son ouï particulièrement fine. Elle se sentie particulièrement offensser quand Galathé pouffa en entendant son nom, et serra les points, toujours caché sous le reste de la cape.


<-Quesqu'on en fait...?>

Là s'en téait trop, comment osait-elle penser qu'elle ne l'entendrait pas. Maintenant découverte, Kira pouvait enfin se debarasser de la cape puante, se qu'elle fit sans problème, la jetant plus loin; comme si il sagissait d'un vêtement pestiféré. Les gens s'éloignèrent quand ils virent la magnisfique tronçonneuse. heureuse d'avoir produit son petit effet, elle dévisagea le vampire, ses yeux émeraude brillant d'un éclat d'argent si semblable à celui dela lune.
Se dirigeant vers un fauteuil, elle s'y laissa tomber, faisant paser l'arme devant elle, appuyant le metal sur le sol, et posant ses bras sur le manche, de façon à pouvoir facilement s'en saisir si elle devait se défendre.

_J'ignorais, mon chère comte, qu'il fallait obligatoirement faire partie de la secte vampirique pour se présenter en tant que guerrier de sang. Mais se détail de devrait pas poser de problème, car il se trouve que j'ai subit la morsure de l'un des votres. Le ton qu'elle avait employé était emplit d'ironie.

Elle se doutait bien queses manières choquaient, mais elle n'allait tout de même pas se comporter en parfaite petite fille devant des chiens de suceur de sang. Surtotu si celui qu'elle cherchait se trouvait là, par question de lui donner cette satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian
Comte Vampire
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Sam 26 Sep - 17:02

Se débarasser de cette hybride cherchant vengeance? Absolument pas. Julian observait du coin de l'oeil l'hybride. Il la trouvait très intéressante. Elle ferait une parfaite guerrière, ou bien si elle résiste une parfaite proie pour nourrir les jaguar-garou qui avaient très faim d'ailleurs de leurs rivaux. Julian fit semblant de ne pas prêter attention à l'hybride et s'en alla. Dans un coup de vent toutes les bougies s'éteignirent. Le grincement des portes se fît soudain entendre. Des bruits monstrueux et horrible se firent de plus en plus proche. Julian n'avait en réalité fait que monter les escaliers de la réception pour observer la première épreuve. Tant pis pour cet Exadion, quoi que pour un seigneur de l'autre monde il avait de bonnes compétences, il n'avait nul besoin de faire les premières épreuves de mise en bouche.

Sur la requête du Comte Ultime les orgues recommencèrent à joués les musques funèbres et vampiriques, celles que Julian aime le plus. Cette hybride cherchait vengeance. Elle ne pouvait pas se cacher sous cette cape avec une telle aura de vengeance sur elle. Mais quel vampire serais assez crétin pour mordre une louve-garou? A moins que.....Non tout de même pas ce traître? Il ne pouvait y avoir que lui! Malheureusement elle ne pourra jamais se venger, "La mort" s'en est déjà occupé quand ce fou à tenter de changer le temps et d'en devenir le maître.....Qu'elle abruti, mordre une chie-chienne. Quel idiot! Des bougies moins éclairantes s'allumèrent dans la pièces, soudain infestée de guerriers squelette, en armure, équipé de rapière, d'épée, et d'autre armes, pas qu'en armure d'ailleurs en pièces d'armure aussi. Les deux candidates étaient désormais encerclé, comme prévu, tout était parfait. Quoi que.....où étaient passés les zombis? Encore en retard ceux-là. Après moins d'une minute ces retardataires étaient là en soutien aux guerriers morbides. Les filles allait devoir trouver comment les vaincre, seul cela était impossible....Mais le comprendrais-t-elle? Là était la question, de toute façon si elle mourraient c'est qu'elles n'auraient pas trouver. La journée ne commençait pas si mal en fait.....


Démons


Les ténèbres sont là! Je suis fin prêt à les exterminés un-à-un! Les vampires ne seront bientôt plus, et je serais l'unique Maître de ce monde si faible! A moi la vengeance des miens sur les vampires! Nous avons déjà affronter leur tyrannie! Alors nous vaincrons par la force et notre nombre! Julian.......Je vais enfin avoir ma vengeance! Tu vas périr aujourd'hui même! J'en fait le serment devant les Dieux Noir du Chaos! Mes armées viendront tué tes semblables! Et puis les démon de "CHAOS" vont venir! messire "CHAOS" t'as abandonné et tu as osé le scellé pour la volonté de ton misérable Maître Dracula! Vous allez périr! Fils du Diable! Nous les enfants du Chaos et de l'autre monde seront vôtre fin! A jamais! Les vampires ne seront bientôt plus après ta fin! Quand tu ne sera plus, ton Maître aura perdu une ligne protectrice plus qu'importante

! A nous deux! Soldats, dragons, démons et autres! Préparez-vous! L'heure de la vengeance à sonné! Nous allons tous les écrasés! Il ne seront pas prêt quand nous les déjà attaquer dans leur château-maître en ayant brûlé et piller leurs villages en avançant. Leurs terres seront brûlés et le monde sera à nous! Après avoir conquis l'autre-monde il y a plusieurs millions de millénaires nous allons enfin conquérir le monde Unique après tout ce temps! Enfin!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-vampire.forums-actifs.com
Kira
Hybride
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   Mer 30 Sep - 1:17

Décidément, être dans ce lieu ne la réussissait pas. Elle avait à porter don lame celui qu'elle avait toujours recherché, mais au lieux de l'interrogé, Kira faisait sa maline. Quand le noir revint et que la musique funeste envahies la pièce, un sourire s'étira sur les lèvres de l'hybride, avec des gestes remplis de supériorité elle se leva et mit sa tronçonneuse sur son dos, sortant les deux longues lames qu'elle utilisé pour se battre, Kira se plaça face à la porte qui venait de s'ouvrir. Se mettant en garde, elle attendit un petit moment les démons qui devaient arriver. Comme espéraient-ils être discret? L'odeur de la mort qu'ils trainaient avec eux empesté l'air à des kilomètres à la ronde.
A peine les premiers arrivèrent-ils, que les lames entrèrent dans leur chaire, l'un perdit ses deux bras, deux autres la têtes. Un long rictus cruel s'étira sur les lèvres du demi loup-garou.

Après plusieurs minutes, Kira rengaina et se laissa encercler. D'un geste rapide, elle dégaine son arme démoniaque, et la mis en marche. L'arme produisit un son semblable à une longue plainte aigus à l'allumage, et se stabilisa dans un grondement, réclamant son cota de sang. Se baissant souplement, l'hybride coupa en deux le démon qui venait de l'attaquer, et pendant un petit moment se mit à découper ceux qui l'attaqué dans des gerbes sanglante.

*Bon assez joué, occupons-nous maintenant de notre petite affaire.*
Songea-t-elle en portant son regard vers le seigneur vampire.

Du heure d'un petit balcon, ce dernier semblait occuper à admirer la scène, et à s'amuser du spectacle qu'elle et Galathé lui offrait.
Dans un mouvement rapide, elle se dissimula dans l'ombre, et s'approcha en silence de l'escalier. Elle ne rencontra aucun problème grave, et monta les marches aussi discrète qu'une ombre dans la nuit. Quand enfin elle aperçu le Comte Julian, Kira resserra l'emprise sur son arme démoniaque.

_J'aurais quelques petites questions à vous poser, chère Comte, je suppose que vous ne verrez aucune objection à y répondre. Sinon, je serais contrainte d'utiliser une manière un peu brutale.

Un petit silence s'écoula, pendant lequel L'hybride choisit avec grand soin ses mots.

_Je cherche un vampire, et étant le Seigneur de cette race, vous saurez surement me dire où se trouve Arthémis de Mandralys.

Nouveau silence. Discrètement, Kira jeta un petit coup d'oeil en bas. Galathé avait l'air de se débrouiller avec les démons, et personne ne semblait avoir remarqué qu'elle manqué à l'appel Chose surprenante d'ailleurs, car il n'y avait que deux candidates pour cette épreuve.
Reportant son attention sur le Comte, l'hybride le fixait avec attention, l'éclat d'argent de ses yeux brillant telle la pleine lune dans un ciel d'émeraude.

[Les épées de Kira]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Larmes De Sang!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Larmes De Sang!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Les anges déchus pleurent des larmes de sang [Pv Ilyream Shitai][Terminé]
» Venia ɤ Tous ne sont que larmes et sang.
» Dans le sang et les larmes [Hunters + Aria Hinoi] [11-12/03/42]
» Don de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Vampire :: Les Terres Vampiriques :: Le Château des Comtes-
Sauter vers: